Los Angeles Lakers 110 – 115 Brooklyn Nets

(32-33 / 25-29 / 26-28 / 27-25)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Rodion Kurucs – Rondae Hollis-Jefferson – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Lakers : Lonzo Ball -Josh Hart – Kyle Kuzma – LeBron James – Tyson Chandler

LES ABSENTS :

Caris LeVert (cheville) – Treveon Graham (ischio-jambiers) – Allen Crabbe (genou) – Dznan Musa (G-League)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Sur une série de victoires que l’on avait pas vu depuis 4 ans, les Nets reçoivent les Lakers de LeBron James dans un premier match de back-to-back avec l’espoir de prolonger la folle série à 6 succès. Sans McGee out, les Lakers démarrent bien avec Chandler. Néanmoins, Jarrett Allen se montre impressionnant lorsqu’il faut monter au  contre sur LeBron James et humilie le joueur de L.A. Côté Nets, c’est D’Lo qui tient la baraque en attaque contre son ancienne équipe en leur faisant la misère. Ce dernier et Lonzo Ball s’échangent les coups à travers leurs shoots à 3PTS, un duel qui caractérise un début de rencontre aux coudes à coudes entre les deux adversaires (33-32).

Ed Davis plante un gros putback en début de 2e QT et montre l’envie de gagner de Brooklyn pour ce soir. Les Nets prennent le match en main avec 5-7 points d’avance, dictés par un Russell des grands soirs (46-39)… Cependant les Lakers vont passer un 11-0 salvateur aux locaux et inversent la tendance. Carroll coupe le run avec un 3PTS et Allen envoie un contre en tribunes sur Kuzma ! The Fro est très chaud en défense ce soir. Les Lakers finissent pourtant beaucoup sous le panier alors que Brooklyn se sent plus à l’aise de loin. Dinwiddie marque 5 points en 30 secondes et offrent aux Nets 5 unités d’avance pour le retour aux vestiaires (62-57).

Brooklyn prend là encore les rennes de la rencontre et creuse l’écart dès l’entame du 3e QT. Russell fait la total aux Lakers : alley-oop pour Allen grosse feinte sous le panier pour finir tranquille, de la passe pour Joe Harris toujours aussi fidèle à 3PTS, le meneur est indéfendable. Mais il n’est pas seul : Carroll sort une prestation plus que correcte et met des points importants. L’avance monte à +14 et on s’étonne toujours autant de voir la maitrise des Nets ces derniers temps. L’écart est de +7 pour BK à l’entame du dernier quart (90-83).

Les Nets ne perdent pas pied et continuent à augmenter leur avance. +10, +13, Brooklyn semble bien se diriger vers la victoire. Sauf que LeBron James, Lonzo Ball et Kyle Kuzma ne sont pas de cet avis et l’écart rétrécie, jusqu’à arriver à +2 Nets à 5 minutes du terme. Et c’est là que le final du show de D’Lo commence : avec Dudley (oui oui Jared Dudley), ils vont offrir une fin de match clutch au possible. Russell envoie un 3PTS SENSATIONNEL avec sa célébration « Ice in my veins » pour clore les débats. RHJ rentre les lancers qu’il faut pour s’imposer 115-110 et Brooklyn tient alors sa 6e victoire d’affilée, 14 au total soit autant que le 8e de la conférence Est.

LE BOXSCORE :

Capture d_écran 2018-12-19 à 08.55.28

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • D’Angelo Russell. On en parlera en détail un peu plus bas mais quel bonheur de le voir faire son Revenge Game sur les Lakers avec une telle propreté.
  • Le banc a a été impeccable : Ed Davis a pris ses rebonds, Dudley a eu de l’impact en attaque tout comme Dinwiddie et Carroll. 48 points et 15 rebonds à eux quatre qui ont bien épaulé les titulaires.
  • Joe Harris est l’une des meilleures signatures de l’été dernier et le montre encore ce soir. Adroit, l’arrière plante 19 points à 3/4 à 3PTS.
  • 6 victoires de suite qui ramènent peu à peu les Nets vers un spot de Playoffs. Les 8 défaites consécutives d’il y a quelques semaines sont complètement oubliées.
  • Rodion Kurucs a eu de grosses difficultés ce soir, mais c’est aussi normal. Heureusement pour lui que Carroll et Dudley ont répondu présent.

L’ACTION DU MATCH : D’LO GOT ICE IN HIS VEINS !

[wpvideo 07Gx1pq0]

HOMME DU MATCH : D’Angelo Russell tient ENFIN son Revenge Game !

D-lo

D’Angelo est bien chaud depuis quelques temps mais ce match contre les Lakers est son match référence. Adroit, gestionnaire, clutch, le meneur de Brooklyn était juste en feu pour recevoir son ancienne équipe. Un career-high à la passe (13) et une attitude de leader, Russell a eu à coeur de dégouter les Lakers à chaque fois qu’il avait la balle dans les mains. Il était trop fort pour perdre ce soir.

  • 22 points (9/21 FG – 4/9 3PTS)
  • 13 assists
  • 4 rebonds
  • 1 block
  • 4 turnovers
  • 34 minutes

Prochain match contre les Chicago Bulls le jeudi 19 décembre à 2h00.


2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici