Phoenix Suns 103 – 111 Brooklyn Nets

(31-38 / 25-25 / 18-28 / 29-20)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Rondions Kurucs – Rondae Hollis-Jefferson – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Suns : De’Anthony Melton – Devin Booker – Mikal Bridges – T.J Warren – DeAndre Ayton

LES ABSENTS :

Allen Crabbe (genou), Caris LeVert (pied), Treveon Graham (ischios), Dzanan Musa (épaule)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Comme on pouvait s’y attendre, les Suns défendent peu. 14 points marqués par les Nets en moins de 4 minutes mais 12 encaissés. Ayton marche sur la raquette (10 pts & 5 reb) mais est aussi à 2 fautes. D’lo shoote assez mal alors que Kurucs apporte beaucoup encore une fois. Le banc lui aussi apporte énormément et ils creusent point par point l’écart. À la fin du 1er quart-temps, Brooklyn mène 38-31. Dans le second quart, Ed Davis se fait remarquer au scoring en marquant 8 pts en 6 minutes. Brooklyn veut jouer dur mais Ayton essaye de tenir le bateau Suns à flot. Les Nets rechutent, ne trouvent pas de bons tirs en attaque et défendent très approximativement. Fort heureusement, Kurucs envoie deux dunks et remet un coup de boost aux Nets. Time out Suns ! La fin du quart-temps est assez peu qualitative et les Nets sont devant de 7 points, 63-56.

Au retour des vestiaires, Brooklyn a du mal à se remettre dans son match. Harris rentre son troisième 3pts du match (c’est son 6e match consécutif avec au moins 3 tirs longue distance rentrés) et Russell l’imite l’action d’après. Grâce à Kurucs, les Nets sont en double digit ! 76-64 à 5 minutes de la fin. Ce qui est beau à voir, c’est que les joueurs se font plaisir sur le terrain pour le plus grand plaisir de tout le monde. Ils sont sur un 13-0 après le temps mort des Suns. Tout le monde se supporte et la sortie de Kurucs montre tout l’amour du groupe. Après trois quart-temps, Brooklyn mène tranquillement 91-74. Le 4e quart-temps est peu intéressant, Phoenix semble s’être résigné. Brooklyn se fait plaisir et repart sur un run de 8-0. À 2 minutes 30 de la fin, Shabazz Napier fait son apparition. Phoenix revient à 10 points des locaux, faisant du hack-a-Davis. Kurucs réalise son premier double-double en carrière. Nets win 111-103 !

LE BOXSCORE :

Capture

L’ACTION DU MATCH : Le full court alley oop de Dinwiddie pour Kurucs !

[wpvideo k0XdRTE6]

LES TOPS/FLOPS :

  • Le figthing spirit : Brooklyn savait qu’il fallait jouer dur contre cette équipe des Suns encore fatiguée de la veille, et ils l’ont bien démontré sur le terrain
  • Le scoring : très bien réparti, il démontre l’implication de tous cette nuit.
  • La bonne ambiance au sein du groupe règne et tout le monde est content pour tout le monde, ça fait plaisir à voir et nous pouvons être fier de ce groupe
  • Si la victoire est acquise, le secteur intérieur à une nouvelle fois était en difficulté contre la raquette adverse.. DeAndre Ayton s’est baladé malgré près de 40 minutes la veille dans un triple OT.

L’HOMME DU MATCH : Dinwiddie, simplicité, efficacité !

Encore un match complet pour Spencer, qui s’impose comme un très sérieux candidat au 6 man of the year. Très constant tout le match, il n’aura pas fait beaucoup de bavures, s’occupant du scoring et de ses partenaires. Ses décisions, que ce soit de jouer l’iso sans en abuser, soit distribuer ont souvent poter leurs fruits. Peut-être son match le plus propre de la saison.

  • 24 Points (7/14 FG, 2/5 3FG)
  • 2 Rebonds
  • 7 Assists
  • 0 Perte de balle
  • 26 Minutes

Prochain match le 27 décembre à 1h30 contre les Charlotte Hornets


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici