Brooklyn Nets 145 – 142 Houston Rockets

(34-30 / 28-24 / 23-40 / 46-37 // 14-11)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Rodion Kurucs – Treveon Graham – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Rockets : Austin Rivers – James Harden – Eric Gordon – PJ Tucker – Gary Clark

LES ABSENTS : Caris LeVert (cheville) – Allen Crabbe (genou) – Dzanan Musa (épaule) – Jared Dudley (ischio)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Après avoir défait Boston d’une très belle manière, Brooklyn se déplaçait à Houston pour y affronter l’équipe décimée par les blessures d’un James Harden en feu. Le début de rencontre est serré mais les Nets ne tardent pas à prendre les choses en main : Kurucs et Harris préchauffent mais c’est surtout la second unit qui offre déjà un bel avantage de 15 points aux visiteurs. Adroits à 3PTS, les Nets finissent le premier quart-temps un peu plus difficilement et ne mènent plus que de 4 points après un run de 11-0 de Houston (34-30).

Néanmoins, les Nets ne perdent pas pied après ce retour des Rockets et réussissent à conserver l’avantage au score. Treveon Graham se montre à son avantage, tout comme Carroll et Dinwiddie, qui substituent parfaitement aux difficultés de D’Angelo Russell d’entrer dans son match. Brooklyn reprend un avantage de 10 points sur un lay-up de Graham et rentre aux vestiaires en ayant les commandes de la rencontre (62-54).

La situation va clairement se corser au troisième quart-temps. Houston se réveille offensivement et Brooklyn n’arrive pas à répondre. Devant au score à la mi-temps, les Nets encaissent paniers sur paniers et offrent beaucoup de lancers francs à leurs adversaires. Harden fait bien trop mal à la défense new-yorkaise qui ne réplique pas en attaque et offre jusqu’à 12 points d’avance. Brooklyn encaisse le coup et entame le quatrième quart-temps avec 9 unités de retard (85-94).

Le réveil de Brooklyn tarde à se faire et est finalement amené par DeMarre Carroll qui score 6 points de suite. Mais alors que l’on croit se diriger vers une victoire de Houston avec un James Harden en beastmode et 8 points d’avance à une minute du terme, c’est là que le show de Dinwiddie commence : un tir à 3PTS… puis un deuxième (128-129) ! Tucker manque ses deux lancers mais James Harden est au rebond et met les siens… Il reste 15 secondes aux Nets. Dinwiddie remonte la balle et balance un pull-up à 3PTS phénoménal pour égaliser à 131-131…! James Harden manque le tir de la gagne sur un stepback trop court et le match part, contre tout attente, en prolongation.

Le duel Dinwiddie-Harden se prolonge lors de l’overtime, mais c’est The Beard qui semble prendre le dessus, au début tout du moins. Encore menés de 7 points à 1:15 de la fin, Brooklyn s’en remet à Dinwiddie et Allen pour orchestrer la deuxième remontada de la soirée. Les Rockets, menés 143-142, ne rentrent pas leurs lancers, au contraire de Joe Harris à 1,6 secondes du terme. Eric Gordon ne pourra rentrer le panier pour égaliser au buzzer pour les Rockets. Les Nets s’imposent incroyablement 145-142 en overtime après un retour acharné en fin de quatrième quart-temps et en prolongation.

LE BOXSCORE :

capture d_écran 2019-01-17 à 06.56.12

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • La force mentale de l’équipe qui s’est battue corps et âme pour arracher la victoire. Les Nets n’ont mené qu’une seule fois après le milieu du QT3 : à la fin de la prolongation.
  • Dinwiddie a retrouvé son basket perdu depuis quelques matches. 33 points et 10 passes plus tard, avec les moments les plus clutchs de sa saison, Spencer is back.
  • Jarrett Allen : 20 points, 24 rebonds (career-high) et 3 blocks. Sûrement l’une des meilleures prestations de sa carrière en l’absence de Clint Capela en face.
  • D’Angelo Russell a accusé le coup contre le MVP en titre : 10 points et 7 passes en 30 minutes mais avec du déchet au tir. Il a naturellement été benché en fin de rencontre au profit de Dinwiddie.
  • Un 3e QT honteux qui aurait offert le match à Houston dans 9 matches sur 10. Heureusement que c’était le 10e match…

L’ACTION DU MATCH :

[wpvideo Bug8hFRD]

HOMME DU MATCH : Spencer Dinwiddie est de retour !

Spencer Dinwiddie

En difficulté ces derniers temps, Dinwiddie s’est brutalement réveillé contre les Rockets. Adroit, ultra-clutch, le meneur back-up a réalisé un travail incroyable en réalisant un gros double-double. Ses 3 tirs à 3PTS en fin de 4e QT seront probablement le plus beau moment de sa saison et la victoire n’aurait pas été envisageable sans lui, ni Allen. Il était le leader des Nets ce soir.

  • 33 points (13/22 FG – 4/8 3PTS – 3/4 FT)
  • 10 assists
  • 2 rebonds
  • 4 turnovers
  • 43 minutes

Prochain match contre le Magic d’Orlando le samedi 18 janvier à 1h00.


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici