Brooklyn Nets (117-115) Orlando Magic

(25-32 / 29-35 / 32-28 / 31-20 )

  • Cinq de départ des Nets: d’Angelo Russell – Joe Harris – Rodions Kurucs – Treveon Graham – Jarrett Allen

  • Cinq de départ du Magic: D.J Augustin – Evan Fournier – Jonathan Isaac – Aaron Gordon – Nikola Vucevic

LES ABSENTS : Caris LeVert (cheville) – Allen Crabbe (genou) – Dzanan Musa (épaule) – Jared Dudley (ischio)

LE DÉROULÉ DU MATCH:

Après s’être imposés en toute fin de match du côté du Houston deux jours plus tôt, les nets arrivent plein de confiance à Orlando pour affronter Evan Fournier et ses copains. Toujours privé de Crabbe et Dudley, Atkinson continue de faire confiance à Treveon Graham sur le poste 4.

Les Nets commencent très doucement ce match. Ils ont beaucoup de mal à trouver de bons tirs tandis qu’ils se font dominer au rebond de l’autre côté du terrain. Les passes sont aussi très approximatives ce qui ne facilite pas la fluidité du jeu. D.J Augustin s’amuse avec Brooklyn et creuse l’écart pour Orlando. Les Nets parviennent à régler la mire et à recoller partiellement au score. Le premier quart-temps se termine sur le score de 25-32.

Dans le début du 2ème QT, Orlando poursuit son run. Même si Shabazz continue d’arroser derrière l’arc, le Magic passe la barre des 10 points, et pousse son avance jusqu’à 17 unités avant le temps mort de Kenny Atkinson. Il reste encore plus de 6 minutes à jouer. Le passage en zone de la part des Nets est très peu judicieux car Orlando rentre plus d’un tir sur deux. Côté Brooklyn, D’Lo marque 24 points dans cette première mi-temps. Grâce à ce numéro de haute voltige de la part de Russell, les visiteurs ne sont « qu’à » 13 longueurs de retard, 54-67.

Au retour des vestiaires, les Nets ne communiquent plus et encaissent des points facilement évitables. Les défenses ne sont plus d’actualité, si bien que le Magic shoot à 100% après 5 minutes de jeu, et les Nets à 60% dans le même temps. D’Angelo marque au passage son 7ème 3PTS de la nuit et Atkinson prend le temps mort à 68-84. Jusque là très discret, Vucevic passe la seconde et prend le jeu à son compte. De l’autre côté, c’est Spencer Dinwiddie qui se réveille pendant que Russell se repose sur le banc. Les Nets recollent à 10 pts du Magic avant la fin du 3e quart-temps, avec encore un apport conséquent du banc (mais surtout de Dinwiddie). À la fin du 3e acte, les Nets sont à 9 points d’Orlando! 86-95!

Petit à petit, Brooklyn revient sur son adversaire dans le 4e quart-temps. Les deux équipes jouent à armes égales. Joe Harris rentre un 3 très important à 6 minutes de la fin, qui remet Brooklyn à deux possessions du Magic. À 3 minutes du terme, les Nets sont à 6 points du Magic. Les noirs et blancs sortent les barbelés en défense et enfilent les paniers, ils sont à 1 possession à 1minute 30 de la fin. Dinwiddie plante un 3 points and one qui donne 2 points d’avance à Brooklyn à seulement 45 secondes de la fin. S’en suit un hook de Vucevic puis un énorme 3 de D’Lo sur la tête de Fournier, qui scelle la victoire pour Brooklyn. Nets Win, 117-115!

LE BOXSCORE : 

Boxscore - Orlando.png

LES TOPS / FLOPS DU MATCH  :

  • Le match du duo Russell – Dinwiddie ! 60 points, 10 passes à 11/19 à 3 points… Pour une fois qu’ils sont bon en même temps on en profite.
  • La belle réaction de l’équipe qui était menée de 20 points et qui s’est arrachée pour gagner ce match dans les dernières minutes.
  • La première mi-temps complètement ratée qui a mis l’équipe en difficulté… on imagine que le coach a du faire part de son mécontentement à la pause.
  • Rondae Hollis-Jefferson en grande difficulté contre la raquette du Magic. De retour de blessure Chap semble avoir du mal à retrouver son niveau.

L’ACTION DU MATCH : D’Lo conclu son énorme match par un step-back sur le pauvre Evan Fournier !

[wpvideo tSBwBby1]

HOMME DU MATCH : D’Angelo Russell, un match de All-Star ! 

D-lo

S’il y en a un qui est excellent en ce moment c’est bien D’Angelo Russell ! S’il est passé à côté de son match contre les Rockets, il était on fire cette nuit contre Orlando ! 19 points et 6.5 assists de moyenne cette saison pour Dloading mais plus de 26 points de moyenne sur les 5 derniers matchs et toujours autant de passes et moins de turnover. Un push qui pourrait lui ouvrir les portes du All-Star Game…

  • 40 points (16/25 FG – 8/12 3PTS – 0/0 LF)
  • 2 rebond
  • 7 assists
  • 1 steals
  • 1 turnovers
  • 33 minutes

Prochain match contre les Sacramento Kings le lundi 21 janvier à 21h30.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici