Sacramento Kings (94-123) Brooklyn Nets

(23-29 / 37-26 / 25-38 / 9-30 )

  • Cinq de départ des Kings : De’Aaron Fox – Buddy Hield – Iman Shumpert – Nemanja Bjelica – Willie Cauley-Stein

  • Cinq de départ du Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Rodion Kurucs – Treveon Grahams – Jarrett Allen

LES ABSENTS : Caris LeVert (cheville) – Allen Crabbe (genou) – Dzanan Musa (épaule) – Jared Dudley (ischio)

LE DÉROULÉ DU MATCH:

Pour ce Martin Luther King’s Day 2019, les Brooklyn Nets reçoivent dans leur Barclays Center les Kings de Sacramento après leurs victoire à l’arraché contre le Magic d’Orlando lors du dernier match à Orlando.

Kurucs ouvre le bal en mettant 6 points dans les 5 premières minutes. Kenny Atkinson a reconduit le même starter qu’au match précédent et D’lo semble s’en accommoder, lui qui vient d’être élu joueur de la semaine. Après une première partie de QT assez rapide et de nombreuses contres attaques, les deux équipes ont semblé s’essouffler peu à peu jusqu’à la fin des 12 premières minutes. Quelques bons shoots ont permis aux Nets de mener au score, mais les pertes de balles ont fait mal à la franchise new-yorkaise. 7 pertes de balle, un 2/9 à 3 pts et un run de 10 points des Kings ont eu raison de l’avance des Nets, les Kings reprenant l’avantage petit à petit. Malgré un bon trio Harris-D’Lo-Kurucs, les deux starters des Nets n’arrivaient pas toujours à se trouver. Si Dinwiddie et Napier ont réussi à insuffler un vent de révolte en toute fin de 1ère mi-temps pour relancer la machine, Sacramento ira au vestiaire avec une avance de 5 points, et un Bogdanovic très inspiré avec 8 passes décisives et un très faible 35% au shoot.

Pour le retour des vestiaires, Kenny Atkinson a voulu jouer sur ses hommes en forme : les 3 points de D’Lo et l’impact d’Harris + Kurucs. Résultat garanti ! 5/6 à 3 pts dans le 3ème QT et 7/11 depuis le début du match pour notre meneur, lui qui demande aux « autres équipes NBA de respecter Brooklyn ». De l’autre côté, I. Shumpert n’y arrivait pas du tout, seulement 4 points en 24 minutes, ce qui oblige Bogdanovic à forcer parfois ses tirs.

Ce 4ème QT montre peu à peu la la star des Nets de cette année : le collectif ! Entourant un D’Angelo Russell quand même au dessus, les Nets ont fait disparaître les Kings. Shumpert a été rejoint par D. Fox à « Casper-Ville ». Les Kings ne marquant plus du tout, il était impossible de rattraper un retard de plus en plus conséquent. Les Nets étant nettement supérieurs dans l’intensité, ce n’est pas non plus dans ce secteur qu’ils allaient faire la différence, comme en attestent les 10 rebonds offensifs pour Brooklyn, soit deux fois plus que Sacramento à la fin du 3ème QT. 4ème victoire de rang des Nets assez facile malgré une frayeur avant la mi-temps.

LE BOXSCORE : 

Boxscore Sacramento.png

LES TOPS / FLOPS DU MATCH  :

  • Le trio Russell Harris Kurucs ! Harris et Kurucs pour l’intensité et Russell à distance, rien ne pouvaient les arrêter.
  • La Défense de Graham sur Hield. Plutôt bon offensivement, l’ancien Hornets a mis beaucoup d’énergie sur la défense de B. Hield, l’empêchant de dérouler son jeu.
  • 9 victoires sur les 10 derniers matchs à domicile. Le Barclays Center est entrain de devenir une forteresse imprenable !
  • RHJ qui galère depuis retour de blessure, son impact défensif n’est plus là et il a du mal dans la finition près du cercle alors que c’est son point fort.. 
  • L’inconstance de Jarrett Allen en attaque ! S’il fait le boulot en défense et au rebonds il doit plus se montrer en attaque et rentrer ses shoots/

L’ACTION DU MATCH : Shabazz Napier met Sacramento dans le vent !

[wpvideo oeU7n9zh]

HOMME DU MATCH : D’Angelo Russell, au dessus du game ! 

D-lo

Si nous vous parlions dans le précédent résumé d’un D’Angelo Russell qui ne ferait pas tâche au All Star Game, il continue sa campagne grandeur nature ! Nommé Player of the week de la conférence Est le meneur à encore sorti un match à plus de 30 points avec 8 assists, et une réussite à 3 points affolante et sans aucune perte de balle ! Son push pout aller au All-Star Weekend continu et personne ne semble pouvoir l’arrêter.

  • 31 points (12/25 FG – 7/14 3PTS – 0/0 LF)
  • 4 rebonds
  • 8 assists
  • 1 steals
  • 0 turnover
  • 32 minutes

Prochain match contre le Orlando Magic le jeudi 24 janvier à 1h30.


1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici