Washington Wizards  125 – 116 Brooklyn Nets

( 34-28 / 34-32 / 33-19 / 24-37 )

  • Cinq de départ des Wizards : Tomas Satoransky – Bradley Beal – Jeff Green – Trevor Ariza – Bobby Portis
  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Caris LeVert – Joe Harris – Treveon Graham – Jarrett Allen

LES ABSENTS :

Spencer Dinwiddie (ligament du pouce) – Dzanan Musa (G-League)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Après s’être imposés contre les Hornets et les Spurs, Kenny Atkinson et ses joueurs ont accueilli Tahjere McCall pour 10 jours. L’arrière qui évolue depuis le début de saison avec la G-League est le premier à arriver au Barclays Center pour la réception des Wizards de Bradley Beal. Avant le match les fans ont eu droit à une bonne nouvelle puisque le coach a annoncé que Spencer Dinwiddie était « proche d’un retour ». Le retour du 6ème homme ne devrait donc plus tarder quatre semaines après son dernier match NBA.

Les Nets débutent le match de la meilleure des manières en passant un 0-10 aux Wizards. Comme depuis le début de saison c’est D’Angelo Russell qui lance la fronde en servant Graham puis en se jouant deux fois de Satoransky. Scott Brooks prend un temps-mort et relance son équipe qui passe un 9-2 aux Nets et oblige cette fois Atkinson à arrêter le jeu. Après 7 minutes les Nets mènent 11-18 après un lay-up de J.Allen avec la faute. L’entrée de Shabazz Napier concorde avec le push des Wizards pour passer devant (20-18) à 4 minutes de la fin du 1er QT. Les Wiz vont prendre 8 points d’avance (28-20) avant qu’Allen Crabbe ne réveille les Nets avec deux paniers à trois points de suite. Malheureusement cela ne suffit pas et c’est Washington qui mène 34-28 après 12 minutes.

L’équipe de la capitale est en difficulté en début de 2ème QT et les Nets se retrouvent dans le bonus en seulement 3 minutes même si les Wizards sont toujours devant (42-40). D’Angelo Russell remet les Nets devant après 5 minutes (42-44) mais cela ne dure que peu de temps avant que la franchise de DC ne prenne 10 points d’avance et pousse Atkinson à prendre un temps-mort. Cette mise au points remet les Nets dans le match qui réduisent l’écart de moitié (61-56) à deux minutes de la mi-temps. Brooklyn rentre aux vestiaires avec un déficit de 8 points (68-60) et va devoir être bien plus impliqué des deux côtés du terrain pour espérer gagner.

Malheureusement le 3ème début très mal et les Nets se retrouvent menés de 18 points (83-65) en tout juste 4 minutes. Pas d’envie, pas de combativité et une adresse déplorable… Atkinson est sans solution, abasourdi sur son banc et va même relancer RHJ et Dudley mais rien n’y fait, ces Nets sont à côté de leurs pompes. Ils n’ont marqué que 5 points en 6 minutes dans ce QT contre 19 pour DC et accumulent les pertes de balles. Le match tourne à la démonstration et les Wizards passent la barre des 100 points alors que les Nets peinent à marquer des points dans le QT (101-77). Après 36 minutes les Nets sont menés 101-79 et sont surtout archi-dominés par une équipe de DC qui n’a pas à forcer son talent.

Atkinson n’abandonne pas et remet ses starters en début de 4ème QT, l’écart redescend sous l’impulsion de D’Angelo Russell et ses 28 points (103-86). Atkinson fini par mettre son 5 sur le banc et donne du temps de jeu à Tahjere McCall qui profitera de son temps de jeu pour mettre ses premiers points en NBA. Garbage time au Barclays Center, Brooklyn passe les 100 points sur un and-one de McCall (117-100). Brooklyn s’incline 125-116 sans briller dans un match bien loin des standards habituels.

La réception des Hornets samedi au Barclays Center est maintenant un must-win… pas d’excuse il faudra absolument gagner contre un adversaire direct pour les Playoffs.

LE BOXSCORE :

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • Dans le marasme des Nets, D’Angelo Russell a surnagé avec 28 points et 7 assists mais était trop seul pour espérer quoi que ce soit ce soir.
  • Les minutes de Tahjere McCall qui a profité de ses premières minutes en NBA. Content pour ce gars qui s’arrache en G-League depuis le début de saison.
  • Aucune envie, aucune énergie, l’impression que les gars avaient tous la tête ailleurs ou qu’ils n’avaient pas envie de jouer ce match. Pas digne d’une équipe qui veut les PO.
  • On aurait bien sorti une prestation du lot mais aucun joueurs ne mérite d’être descendu plus qu’un autre.

L’ACTION DU MATCH :  Les premiers points de McCall en NBA.

[wpvideo phuPDE7f ]

HOMME DU MATCH : D’Angelo Russell tout seul dans le marasme…

D-lo

Pourquoi D’Angelo Russell est-il homme du match ? Parce qu’il est le seul à avoir jouer à son niveau… une prestation devenue habituelle pour le meneur mais insuffisante et trop isolée pour permettre aux Nets d’espérer dans ce match. Malgré tout on peut noter que D’Lo a assuré le minimum cette nuit.

  • 28 points ( 9/16 FG% – 1/5 3PT% – 9/10 FT%)
  • 3 Rebonds
  • 7 Assists
  • 28 Minutes

Prochain match contre les Charlotte Hornets samedi 2 mars à 1h30.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici