Brooklyn Nets 114 – 112 Atlanta Hawks

( 26-23 / 30-24 / 27-30 / 31-35 )

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Allen Crabbe – Joe Harris – Rodions Kurucs – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Hawks : Trae Young – Kevin Huerter – Taurean Prince – John Collins – Alex Len

LES ABSENTS

Dzanan Musa (G-League) – Tahjere McCall (G-League) – Treveon Graham (Douleur au dos)

LE DÉROULÉ DU MATCH

Les Nets qui sont sur deux victoires de suite contre Dallas et Cleveland se rendent à Atlanta pour jouer les Hawks, 26ème bilan de la ligue mais qui propose un jeu spectaculaire et séduisant avec beaucoup de jeunes et notamment le duo Trae Young – John Collins.

Le début de match est compliqué pour Brooklyn qui gagne le tip-off mais encaisse un 0-6 en moins de deux minutes. Kurucs répond à trois points dans le corner en sortie de temps-mort pour lancer les Nets dans le match. Atlanta fait la course en tête mais D’Lo trouve Joe Harris à l’opposé pour revenir à un point (10-11). La 2nd unit rentre et Dinwiddie donne l’avantage pour la première fois du match dans la dernière minute (22-21). Après 12 minute les Nets mènent 26-23 à la State Farm Arena.

La 2nd unit va jouer une grosse partie du 2ème QT et le duo Ed Davis-DeMarre Carroll nous donne rapidement 6 points d’avance (38-32). Theo Pinson continue lui de régaler sur le banc des Nets. Comme souvent Atlanta joue dur et recolle à 41 partout mais les Nets accélèrent de nouveau pour prendre 9 points d’avance (52-43) à deux minutes de la mi-temps. Un écart qui n’évoluera plus jusqu’à la pause et les Nets rentrent au vestiaire en menant 56-47.

Atlanta revient sur le parquet avec de bien meilleures intentions et propose un jeu de passe très fluide qui mets en difficulté la défense des Nets. En 5 minutes, grâce à son jeune duo, Atlanta revient à une possession (70-68) et va même égaliser par l’intermédiaire de l’éternel Vince Carter. Secoués, les Nets peuvent compter sur Dinwiddie qui pose deux Big Three Points dans les deux dernières minutes pour donner 6 points d’avance aux Nets (83-77) avant de jouer le dernier QT du match.

Ce 4ème QT débute bien avec un nouveau panier à trois points pour Dinwiddie (86-77) mais les Hawks ont décidé qu’ils allaient rester dans le match. Après 2 minutes il n’y a plus qu’une possession d’écart (88-85). Alors que les deux équipes sont dos à dos (97-97) Kurucs drive Vince Carter et pose un énorme dunk sur la tête du pauvre Alex Len qui passait par là… (99-97). C’est alors que les Nets vont perdre pied, commettant de nombreuses fautes, certaines un peu douteuses mais qui permettent aux Hawks de prendre l’avantage. Comme depuis le début du match Collins et Young font la pluie et le beau temps dans la défense des Nets (105-107) à moins de 3 minutes de la fin du match. D’Angelo Russell très discret sur ce match, va redonner l’avantage aux Nets (111-109). Atlanta va revenir à un point (113-112) mais Brooklyn va resserrer sa défense, notamment Jarrett Allen qui va forcer Vince Carter à envoyer un shoot difficile au buzzer qui ne tombera pas dedans.

Brooklyn s’impose non sans mal 114-112 à Atlanta. Une victoire importante avant de recevoir Detroit qui sera en back-to-back. Un match « au sommet » dans l’optique des playoffs puisque les deux équipes sont à la lutte pour la 6ème place à l’Est.

LE BOXSCORE

Boxe Score vs Hawks

LES TOPS / FLOPS DU MATCH

  • 54 passages sur la ligne des lancers, une première depuis 2008 pour les Nets contre Utah à la maison. À l’extérieur cela remontait à 1996 contre les Clippers. Une éternité…
  • Avec ses 23 points en sortie de banc Dinwiddie à battu le record du plus grand nombre de points inscrit en sortie de banc par un Net (878 par Armen Gilliam en 1993-1994) il en est à 885 points malgré 15 matchs raté et encore 14 match à venir.
  • Souvent critiqué, Jarrett Allen a fait le boulot hier soir. 20 points, 12 rebonds avec un bon pourcentage au shoot et surtout 16 lancers francs tentés.
  • 21 : soit le nombre de lancers francs laissé en chemin par les Nets hier soit dont plus de la moitié par nos pivot… on aurait dû plier le match bien plus tôt si l’on avait été plus adroit.
  • 38% au shoot, 34% à 3 points et 61% au lancers francs… un manque d’adresse qui aurait pu nous coûter une victoire contre une des rares équipes prenables qu’il nous reste à jouer. On s’en sort finalement de justesse.

L’ACTION DU MATCH : Air Letvia écrase Alex Len !

[wpvideo 6hIzSeGf]

HOMMES DU MATCH : Jarrett Allen et Spencer Dinwiddie

Jarrett Allen

On le critique souvent mais cette nuit Jarrett Allen a été solide. S’il a laissé 6 points sur la ligne des lancers, il a tout de même enregistré son 22ème triple double de la saison et sa défense dans le money time a été excellente avec un jump ball arraché et une bonne défense extérieur sur John Collins puis Trae Young pour forcer la victoire.

  • 20 points (5/6 FG – 0/0 3PTS – 10/16 FT)
  • 12 rebonds
  • 2 assists
  • 1 block
  • 29 minutes

Spencer Dinwiddie

Encore un match quasi parfait pour Dinwiddie en sortie banc. Avec 23 points à 50% au shoot, notre 6ème homme signe son 30ème match à minimum 20 points cette saison (dont 11 à plus de 25 points et 4 à plus de 30 points). Une saison qui devrait logiquement lui offrir le titre de 6ème homme de l’année…

  • 23 points (7/14 FG – 4/7 3PTS – 5/8 FT)
  • 6 rebonds
  • 7 assists
  • 2 turnovers
  • 30 minutes

Prochain match contre les Detroit Pistons le mardi 12 mars à 0h30.


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici