Brooklyn Nets 144 – 148 Portland Trail Blazers

(27-31 / 35-31 / 28-33 / 30-25 / 12-12 / 12-16)

  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – DeMarre Carroll – Rodions Kurucs – Jarrett Allen
  • Cinq de départ des Blazers : Damian Lillard – Jake Layman – Maurice Harkless – Al-Farouq Aminu – Jusuf Nurkic

LES ABSENTS

  • Allen Crabbe (douleur au genou droit)
  • Dzanan Musa (G-League)

LE DÉROULÉ DU MATCH

A la suite du succès sur les Lakers, les Nets jouaient le dernier match de leur long road trip du côté de Portland. Toujours privés d’Allen Crabbe, Kenny Atkinson installe de nouveau DeMarre Carroll dans son cinq titulaire.

Aucune des deux équipes ne prend un réel avantage lors des deux premiers quart-temps. Nurkic pour Portland et Russell pour Brooklyn se lancent un duel des plus féroces. Plutôt adroites, les deux équipes ne se lâchent pas d’un poil et sont aux coudes à coudes à la mi-temps (62-62).

Le troisième quart-temps est du même acabit et il faut vraiment attendre le milieu du dernier acte pour voir une équipe prendre vraiment les devants, en l’occurrence Brooklyn. À 5 minutes du terme, Brooklyn prend 10 points d’avance (112-102) et semble parti pour un 3e succès consécutif. Mais les coéquipiers de Damian Lillard ne sont pas morts. Nurkic fait toujours aussi mal dans la raquette et l’écart se réduit. Alors qu’ils mènent +1 avec la possession  à seulement quelques secondes de la fin, les Nets perdent le ballon par D’Angelo Russell… Spencer Dinwiddie fait une stupide faute qui envoie Seth Curry sur la ligne des lancers, à 3,5 secondes de la fin. Il ne fera, heureusement pour Brooklyn, que 1/2. Russell manque le tir de la gagne de peu, et on part donc pour la 7e prolongation de l’année pour les Nets (120-120).

Encore une fois, les Noir et Blanc se retrouvent devant après un and-one de Russell (125-122). Jarrett Allen se retrouve, comme Ed Davis, avec 6 fautes, et Kenny Atkinson compose avec un cinq très petit, sans pivot. Encore une fois, Portland repasse devant et c’est à nouveau à Russell de tenir les siens dans le match en inscrivant le panier pour revenir à égalité à 8,8 secondes du terme. Lillard est bien défendu et Brooklyn force une seconde prolongation sur le parquet de Portland.

Lors de cette deuxième prolongation, Jusuf Nurkic, qui était de loin le meilleur joueur des Blazers dans ce match, se brise la jambe, comme avait malheureusement pu le faire Caris LeVert en début de saison… Après cela, Portland finit la rencontre d’une main de maitre et l’emporte 148-144 après une double-prolongation.

LE BOXSCORE

Capture d’écran 2019-03-26 à 14.00.00.png

LES TOPS / FLOPS DU MATCH

  • L’importance de DeMarre Carroll dans le cinq, qui retrouve un peu le rôle qu’il avait la saison dernière.
  • D’Angelo Russell qui a presque porté à lui seul l’équipe sur son dos.
  • Le problème de coaching des pivots, tous deux fouled-out très vite, ce qui a posé encore plus de problèmes pour défendre sur Jusuf Nurkic, en plus des fautes stupides de Dinwiddie en fin de 4e QT et en fin de prolongation.
  • Les lancers ratés. Pas une première cette saison, mais le déchet dans ce secteur coûte la victoire.

L’ACTION DU MATCH : La superbe connexion entre Russell et Allen

[wpvideo gu3vxsNf]

HOMMES DU MATCH : D’Angelo Russell, again.

D-loEncore une belle nuit statistique pour D’Angelo Russell, tout proche de son premier triple-double en carrière. Le meneur a une nouvelle fois pris le leadership de l’équipe. Il ne manquait vraiment que la victoire et un poil moins de déchets au tir de loin pour son match soit parfait. Peut-être contre les Sixers pour le retour des Nets dans la conférence Est ?

  • 39 points (16/34 FG – 3/14 3PTS – 4/8 FT)
  • 9 rebonds
  • 8 assists
  • 1 steal
  • 6 turnovers
  • 42 minutes

Prochain match contre les Sixers de Philadelphie le vendredi 29 mars à 00h00.


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici