Boston Celtics 96 – 110 Brooklyn Nets

(21-17 / 27-32 / 22-33 / 26-28)

  • Cinq de départ des Celtics : Terry Rozier – Marcus Smart – Marcus Morris – Jayson Tatum – Aron Baynes
  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – Rodion Kurucs – Demarre Carroll – Jarrett Allen

LES ABSENTS :

  • Allen Crabbe (douleur au genou droit)
  • Dzanan Musa (G-League)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

Enfin ! C’est enfin le retour à la maison après un road trip qui s’est achevé par une défaite face à Embiid et ses 76ers. Avec 5 défaites sur les 7 matches du déplacement, les Nets retrouvent le Barclays Center alors que la course aux Playoffs devient de plus en plus intense à l’Est.

Brooklyn débute le match en encaissant un 5-0 avant que Kurucs ne débloque le compteur. L’adresse n’est pas au rendez-vous et les deux équipes manquent de nombreux shoots. Boston fait un premier écart en passant un 7-0 aux Nets qui répondent rapidement avec un 0-9. Ce premier QT d’une faible qualité se termine sur un petit score de 21-17 pour les hommes de Brad Stevens.

Après un début de QT2 très brouillon avec des air-balls des deux côtés, Brooklyn rééquilibre les débats en accélérant devant et en restant solide derrière. Poussés à la faute, les Celtics donnent de nombreux lancers aux Nets. L’adresse à 3PTS augmente et les Nets prennent quasiment tous les rebonds défensifs. La 2nd unit prend peu à peu le pas sur le match mais l’étonnant Wanamaker, bien aidé par Gordon Hayward, fait le travail pour garder leurs Celtics à hauteur à la pause : +1 pour les Nets.

Après une frayeur finalement sans conséquence pour DeMarre Carroll, D’Lo prend les commandes du match et va tout simplement prendre feu… Tout s’enchaine parfaitement pour les Nets, et le Barclay’s Center chante de plus en plus en l’honneur de D’Lo qui vient de mettre 20 points en 8 minutes. Pour contrer cela, les Celtics tentent de le prendre à 2… laissant Harris tout seul. Mauvaise idée, puisque le vainqueur de concours à 3 points sanctionne encore ce soir (3/5 derrière l’arc).

Les Nets commencent le 4e QT avec un avantage de 12 points, mais sans Kurucs qui est sorti sur blessure. L’expérience de Jared Dudley fait du bien notamment en défense ou le vétéran apporte son expérience. Jarrett Allen continue de marquer ses LF, D’Lo offre un alley-oop à Joe Harris et Theo Pinson nage littéralement sur le parquet côté banc ! Bref, tout est beau à voir et à prendre dans ce match, que les Nets dominent facilement, arrivant à 100 points à 6 minutes de la fin. Brooklyn répond à chaque panier, ne laissant aucun espoir aux Celtics, ni suspense au public, qui s’en passera pour cette fois après les nombreuses fins de match serré cette saison. Belle victoire 110-96. On respire !

LE BOXSCORE :

Capture d’écran 2019-03-31 à 01.59.32.png

LES TOPS / FLOPS DU MATCH :

  • Le 3e QT stratosphérique de D’Angelo Russell. Si Brooklyn gagne ce match, c’est en grande partie grâce à lui et à son énorme coup de chaud.
  • Le Dudley que voulait Atkinson en début de saison répond complètement présent ce soir. Il a fait le show sur le banc et sur le parquet, en montrant son expérience.
  • Le retour de Jarrett Allen ! Après un match de seulement 9 minutes jeudi soir, il est revenu en pleine forme défensivement et offensivement (10 points, 7 rebonds, 2 contres). 
  • Une défense collective intéressante, avec 8 interceptions et 7 blocks et qui a aussi forcé 15 pertes de balle du côté des Celtics.
  • La blessure au genou de Kurucs qui n’a pu jouer que 6 minutes. Espérons que ce n’est rien de grave pour la fin de saison du letton.
  • Rondae Hollis-Jefferson, très bon contre les 76ers mais encore une fois laissé sur le banc par Kenny Atkinson… dommage car son énergie est souvent un plus pour l’équipe.

L’ACTION DU MATCH : Jarrett Allen dans « Big Block Theory »

[wpvideo nNlOVwkr]

HOMME DU MATCH : D’Lo, MIP en approche !

D-loAprès une première mi-temps à seulement 4 points, D’Angelo Russell à scoré 20 points dans le 3ème QT pour enfin rentrer dans sa rencontre. Il aura tout fait dans ce match : redonner la confiance à Jarrett Allen, servi parfaitement Joe Harris et élevé le niveau collectif de l’équipe tout au long de la partie. Cette victoire permet aux siens de respirer un peu et D’Lo en est pour quelque chose.

  • 29 points (12/24 FG – 4/12 3PTS – 1/2 LF)
  • 10 assists
  • 3 rebonds
  • 2 interceptions
  • 4 turnovers
  • 30 minutes

Prochain match contre les Milwaukee Bucks le mardi 2 avril à 2h30.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici