Detroit Pistons 119 – 120 Brooklyn Nets (OT)

(22-28 / 38-26 / 23-23 / 27-33) – (OT : 9-10)

  • Cinq de départ des Pistons : Reggie Jackson – Reggie Bullock – Blake Griffin – Stanley Johnson – Andre Drummond
  • Cinq de départ des Nets : D’Angelo Russell – Caris LeVert – Joe Harris – Jared Dudley – Jarrett Allen

LES ABSENTS :

DeMarre Carroll (cheville), Treveon Graham (déchirure ischio), Rodion Kurucs (cheville)

LE DÉROULÉ DU MATCH :

QT 1 : Après 3 minutes sans point des 2 côtés, Jarett Allen dunk par deux fois pour répondre au lancer franc de Griffin. S’en suit deux fois 3 points de Joe Harris et une interception de LeVert sur Griffin pour lancer définitivement le match des Nets. Pour faire honneur à la soirée d’Halloween, D’Lo a choisi de rater ses tirs (1/7!) et montrant ainsi la voie aux Pistons (seulement 30% de tirs réussis). Côté bloc équipe, une défense agressive (Allen et Davis finissent le 1QT à deux fautes chacun) et un bon jeu collectif, montant les Nets à +15 en milieu du QT1 et 8 Passes décisives contre 2 côté Pistons.
QT 2 : Contrairement au match contre les Knicks, notre trentenaire de Dudley a clairement fait le taf, partageant son énergie à et pour l’équipe. Les rotations étaient également bien inspirées. Si Drummond a mis quelques contres, c’est surtout Pachulia qui s’est mis en avant pour faire passer les Pistons gagnants à la mi-temps, et ce malgré un excellent LeVert. A noter la passe de quaterback de Blake Griffin pour Calderon dans les dernières secondes.
QT 3 : Un banc qui fait le travail pour rester au contact des Pistons. Dinwiddie a su augmenter son niveau de jeu au fur et à mesure du match, tout comme Hollis-Jefferson.
QT 4 : Harris et LeVert ont emmené le collectif sans faiblir, et Dudley a continué à provoquer des fautes offensives et défensives. Jarret Allen a quant à lui fait son job mais est sortie après 6 fautes. Et Dinwiddie… Il a été en feu : en 3 actions, 1 passe décisive et 7 points grâce à un 3+1 ! Les efforts ont permis aux Nets de mener à nouveau depuis le 50-49 du QT2. Mais une action à 4 tirs d’affilés (!) sans marquer oblige les Nets à mettre un 3 points dans les 22 dernières secondes. Marqué par… Dinwiddie ! Belle défense sur la dernière possession pour aller en prolongation.
OT : Peu de points et une grosse intensité des deux côtés. D. Russel a regardé l’intégralité depuis le banc, K. Atkinson ne pouvant risquer de briser la bonne forme de Spencer Dinwiddie. Et quelle forme ! A -2, il préfère prendre un shoot compliqué à 3 points pour donner la victoire à 7 secondes de la fin !

LE BOXSCORE : 

Capture d’écran 2018-11-01 à 10.15.23.png

LES TOPS / FLOPS DU MATCH  :

  • Clutch Man = Dinweedie ! Plus d’infos sur le joueur du match ci-dessous.
  • Caris LeVert, encore et toujours. En faisant la paire avec Harris, ils ont tenu le suspense au Barclay’s Center.
  • Un Dudley bien plus intelligent que contre les Knicks. Fort aux FT ? Il provoque les fautes. C’est ce Dudley que l’on veut.
  • Des choix intéressants de Kenny Atkinson, qui a su faire confiance à un Dudley bien meilleur et de mettre D’Lo sur le banc rapidement pour changer le cours du match.
  • Les shoots de D’Lo ! Une horreur sur tout le match. Aucun tir à 3 point réussi mais le bougre persistait.
  • Crabbe. Le boxscore montre des carences beaucoup trop visibles, encore une fois.

L’ACTION DU MATCH : BIMweedie, comme disait Jacques Monclar.

[wpvideo bJgHj1uo]

HOMME DU MATCH : Spencer Dinwiddie

203915Quel match ! Le 6ème homme a pris les devants pour offrir dans un premier temps une prolongation à l’équipe après avoir collé les Pistons au score tout le long de la deuxième mi-temps, puis à permis sur le 3pts ci-dessus d’avoir un point de plus que les Pistons. Clutch vous dites ?

  • 25 points (8/15 FG – 5/9 3PTS – 4/4 FT)
  • 4 assists
  • 4 rebonds
  • 2 turnovers
  • 32 minutes

LE RÉSUMÉ VIDÉO DE LA RENCONTRE

Prochain match contre les Houston Rockets le 1er novembre à 00h30.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici