Brooklyn Nets (106-98) Indiana Pacers

(31-25 /21-19 /30-25 /26-27)

  • 5 majeur des Nets : D’Angelo Russell – Joe Harris – DeMarre Carroll – Rodions Kurucs – Jarrett Allen
  • 5 majeur des Pacers : Darren Collison – Wesley Matthews – Bojan Bogdanovic – Thaddeus Young – Myles Turner

LES ABSENTS

  • Allen Crabbe (douleur au genou droit)
  • Dzanan Musa (G-League)

LE DEROULE DU MATCH :

Après une bonne prestation la nuit dernière dans le Wisconsin, les Nets se rendent maintenant dans l’Indiana pour y affronter les Pacers.

L’adresse est de mise pour les Nets en ce début de match. Le duo Russell-Harris est à l’origine de tous les points des Nets. Après deux minutes de jeu, Brooklyn mène 7-0, temps mort Pacers. Image rare : le soleil fait son apparition par la grande baie vitrée de la Bankerlife Fieldhouse et éclaire très fort le parquet. Le match trouve petit à petit son rythme de croisière. Indiana trouve enfin la mire, les Nets ont plus de mal à la trouver et Kenny Atkinson finit par prendre un temps mort. Après les explications du coach, D’Lo puis Allen manquent des paniers tout fait, Turner enchaîne Brooklyn à 3pts… Brooklyn finit par réagir: le banc apporte un nouveau souffle qui prend de court Indiana. À deux minutes de la fin du 1er quart-temps, Brooklyn mène 24-18. L’adresse semble revenir, et le premier quart-temps se termine sur le score de 31-25.

Le second quart-temps est pour le moins disputé: les deux équipes se répondent coup pour coup. Les deux équipes sont belles et bien rentrées dans le match. Les bancs se valent, les points sont compliqués à aller chercher, on sent comme un air de Playoffs. Russell a du mal à rentrer ses tirs alors que Joe Harris enfile les 3pts comme des perles. Brooklyn domine Indiana dans les rebonds (31-17). Nate McMillan prends un temps mort, Brooklyn passe la barre des 10 pts d’avance. Le collectif est mis à l’avant, Jarrett Allen se retrouve de plus en plus bien servi sous l’anneau par ses coéquipiers. Brooklyn mène 52-44 à la mi-temps.

Le collectif des Nets est retrouvé lors du 3e quart-temps. D’lo s’est réconcilié avec son adresse et tout semble simple. Brooklyn passe à la vitesse supérieure en jouant un basket juste et simple, temps mort Pacers ! Thaddeus Young porte les Pacers tandis que le collectif de Brooklyn garde les Nets à environ 10 points d’écart. Encore une fois, Jarrett Allen est trouvé avec facilité dans la peinture. De l’autre côté, le jeu au poste bas de Sabonis et de Young posent quelques problèmes aux Nets. Brooklyn survole la rencontre au rebond (46-22), sûrement la conséquence de la mentalité de mort de faim sur chaque ballon… Sur cette fin de quart, Brooklyn en remet une couche et imprime un 7-0 pour finir le boulot. 82-69 Nets!

Slow start pour Brooklyn dans ce dernier acte, l’énergie étant toujours là mais la précision un peu moins. Atkinson prend temps mort afin de calmer les intentions des Pacers. Dinwiddie score enfin comme il sait faire, en pénétration et en force. Brooklyn gère toujours son avance face à Indiana et joue plus lentement qu’en début de match. Aucun risque n’est pris, la qualif’ en Playoffs au bout passe avant tout. En cette fin de match, les Nets semblent intouchables. Malgré un run des Pacers. D’lo s’occupe de tout en gérant et en scorant à la perfection. LeVert aussi y met du sien et porte l’avance à 16 points.

BROOKLYN S’IMPOSE FINALEMENT SUR LE SCORE DE 108-96 ET S’ASSURE UNE PLACE EN PLAYOFFS!

BOXSCORE :

Box .jpg

Les Tops/Flops:

  • L’énergie et la mentalité des Nets qui ont, à coup sûr, donné un avantage certain sur les Pacers cette nuit.
  • La maîtrise globale du match, et ceci contre un grand de la conférence Est.
  • Les superbes mouvements collectifs de l’équipe qui ont permis aux Nets de jouer un basket propre et juste, ça fait plaisir !
  • Le match de Kurucs, encore maladroit il a eu beaucoup trop d’échecs.
  • Le pourcentage à 3 points. Un peu en dessous de ce qu’on a l’habitude de voir.

L’ACTION DU MATCH : La fin de la rencontre et l’officialisation des Playoffs 

HOMME DU MATCH : D’Angelo Russell, comme d’habitude…

D-lo

Le meneur des Nets a encore une fois assuré dans tous les compartiments. Assez transparent en 1ere mi-temps D’lo a élevé son niveau de jeu dans la seconde partie pour porter ses Nets en Playoffs.

  • 20 Points (7/15 FG – 1/4 3PT – 5/5 FT)
  • 6 Assists
  • 6 Rebonds
  • 1 Block
  • 29 Minutes

Prochain match le mercredi 10 Avril à 2h contre le Heat de Miami


Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici