Connect with us

Actu

Saison terminée pour Kyrie Irving… mais pas pour Brooklyn !

Vous n’avez pas pu passer à côté de cette info. En marge de la rencontre face aux 76ers, Sean Marks annonçait aux médias que Kyrie Irving allait être opéré de l’épaule. Le GM des Nets a même été plus loin en ajoutant que la saison de son meneur était d’ores et déjà terminée.

La fin de saison de Kyrie Irving est sans aucun doute une mauvaise nouvelle. Le meneur arrivé cet été de Boston devait en attendant le retour de Kevin Durant être le patron de cette équipe et la guider jusqu’au Playoffs. Au final, Kyrie n’aura joué que 20 matchs et aura surtout accumulé les pépins physiques…

Malgré tout, la saison des Nets n’est pas finie et les coéquipiers de Kyrie Irving ont encore 28 matchs à disputer ainsi qu’une place en Playoffs à sécuriser. Évidemment, les Nets n’ont que très peu de chance de rater la post-season. Il faut dire que le groupe de Kenny Atkinson regorge de talent et de joueurs capables d’élever le niveau.

Spencer Dinwiddie et Caris LeVert comme leaders techniques

S’il y a bien deux noms qui viennent tout de suite à lesprit quand on parle des Nets en ce moment, ce sont bien ces deux là. Et pour cause, ce sont actuellement ces deux joueurs qui portent l’équipe offensivement.

Alors qu’il devait être le 6ème homme des Nets, Spencer Dinwiddie se retrouve propulsé meneur titulaire très tôt cette saison. À bientôt 27 ans, il a su prendre ses responsabilités pour mener l’équipe et la faire gagner. Bien sûr, tout n’est pas parfait et il doit encore gagner en consistance pour ne pas craquer lorsque les fins de matchs sont serrées. Mais l’ancien Piston prouve depuis le début de saison qu’il a le niveau pour être titulaire dans un paquet d’équipes NBA.

Il est l’un des meilleurs joueurs de la ligue. C’est notre troisième étoile. L’un des meilleurs joueurs iso de la ligue. Nous avions la plus grande confiance en lui pour pouvoir obtenir une photo de qualité.

Spencer Dinwiddie sur Caris LeVert

De son côté, Caris LeVert a eu plus de mal à entrer dans sa saison. D’abord titulaire, l’arrière re-signé pour 54 Millions de $ sur 3 ans cet été s’est ensuite blessé au pouce. Une absence qui l’a éloigné des terrains un mois et demi. Son retour se fait en passant par le banc de touche et des matchs propres malgré un temps de jeu limité. Kenny Atkinson fini par le réintégrer dans son 5 de départ. Depuis ? Caris LeVert est redevenu le joueur qu’on a vu la saison passée : 24.4 points, 4.2 rebonds et 5.2 assists de moyenne en 33 minutes mais ce n’est pas tout. Caris Levert est propre et shoote à 44% à 2PTS, 46.9% à 3PTS et 92.3% aux lancers francs.

Depuis ce moment, les Nets affichent un bilan de 4 victoires pour 2 défaites. Mais ce n’est pas la seule explication…

Le réveil de DeAndre Jordan

Arrivé avec l’étiquette du pote de Kyrie et KD, DeAndre Jordan a longtemps été critiqué par les fans. La raison ? Son manque d’impact en défense malgré des statistiques tout à faire correct puisqu’il compile 8 points et 10 rebonds à 66% au shoot (70% aux lancers). Mais depuis plusieurs matchs, DeAndre Jordan a élevé son niveau. La preuve avec son match contre Joel Embiid lors du dernier match face aux 76ers ou il affiche 14 points, 16 rebonds, 4 assists et une défense plutôt solide malgré le carton du pivot de Philadelphie.

Sur les 6 derniers matchs, DeAndre Jordan est en double double avec 10.8 points (62.8%) et 12.3 rebonds (3.5 Offensif). Il ajoute même 2 assists et 1 block avec un Net Rtg de +4.7. Un retour au meilleur moment pour des Nets qui auront besoin de lui à 100% pour finir la saison et bien figurer en Playoffs.

Des responsabilités redistribuées

Le forfait de Kyrie Irving acté, c’est aussi le jeu offensif des Nets qui va enfin pouvoir se stabiliser. Derrière Dinwiddie et LeVert, des joueurs comme Joe Harris et Taurean Prince vont devoir step-up. L’arrière des Nets ne prend que 11 shoots par matchs (6 à 3 points) en moyenne. On imagine que ce nombre pourrait augmenter puisqu’il sera une des armes offensives principales de l’équipe.

Pour Taurean Prince, il est presque déjà l’heure de se réveiller ! Arrivé l’été dernier dans le déchargement du salaire d’Allen Crabbe, l’ancien Hawk a signé très vite un contrat de 29 Millions sur deux ans. Depuis, il alterne le bon mais surtout le moins bon. Il affiche 12 points et 6 rebonds mais son manque d’adresse est un caillou dans la chaussure de son coach. A peine 39% (35% à 3 points pour 6 tentatives par match).

Une rotation plus ouverte ?

Si Timothé Luwawu-Cabarrot a su se faire une place dans la rotation, d’autres joueurs n’ont pas eu cette chance. C’est le cas notamment de Rodions Kurucs qui était pourtant très bon la saison passée. Le Letton a pourtant un profil intéressant qui offrirait un peu plus de taille aux Nets puisqu’il est le plus grand ailier de l’effectif du haut de ses 2m06. De plus, Kurucs shoote à 46% à 3 points cette saison, ce qui offrirait encore un peu plus de spacing à Spencer Dinwiddie et Caris Levert.

Évidemment, Nic Claxton et Dzanan Musa pourraient aussi obtenir du temps de jeu s’ils prouvent à leur coach qu’ils sont capables d’être importants en NBA. Ce devrait être plus compliqué pour Theo Pinson qui lui ne semble pas du tout au niveau NBA malgré sa bonne saison dernière en G-League.

Malgré l’absence de ses deux stars, Brooklyn a encore une saison à finir et des objectifs à atteindre. Accéder au 1er tour des Playoffs bien sûr. Mais les Nets devront aussi bien figurer pour valider les choix faits cet été. Kenny Atkinson devra aussi continuer de développer son effectif pour préparer la saison prochaine; puisque sur ses 13 joueurs valides, 11 ont des contrats garantis la saison prochaine.

Mon histoire d'amour avec les Nets a commencé à New-Jersey au début des années 2000 et s'est poursuivie à Brooklyn. J'ai créé Brooklyn Nets France pour partager ma passion pour la meilleure franchise de NY.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Advertisement

Les derniers matchs joués

Advertisement
Advertisement

More in Actu