C’était peut-être la question que la plupart des fans des Nets attendaient de poser à leurs GM. Mercredi, Sean Marks a répondu aux questions des fans abonnés pour la saison prochaine lors d’une conférence téléphonique et a été interrogé sur les Playoffs pour la saison à venir. Pense-il que son équipe à une chance de disputer la post-season pour la première fois depuis 2014..

Les fans participant à la conférence téléphonique ont longuement discuté de la conférence Est, et forcement de la question des Playoffs pour les Nets l’année prochaine, faisant également remarqué à Sean Marks que certains joueurs dont Ed David ont parlé des Playoffs ces derniers temps. Et la réponse du GM est claire.

« Je ne vois aucune raison pour laquelle nous ne pouvons pas aller en Playoffs. N’est-ce pas l’objectif ? Nous ne sommes pas en train d’essayer de gagner 20 matchs dans la saison, alors allons de l’avant et poussons-nous les uns les autres pour voir où ça va. Tout peut arriver. « 

« C’est génial de la part de nos joueurs », a-t-il ajouté, laissant entendre qu’il n’est pas en désaccord avec l’avis des ses joueurs.

À un autre moment de la conférence, il a semblé aborder la possibilité de tanker, bien que ce mot spécifique ne soit jamais apparu lors de l’interview.

« Ce n’est pas une année où nous allons chercher à perdre parce que nous avons notre propre choix à la draft et que l’on espère qu’il soit le plus haut possible. Il est important pour les fans de voir la trajectoire que nous prenons. »

La conférence téléphonique, animée par Ryan Ruocco (ESPN & YES Network), a été l’une des plus révélatrices de Sean Marks aux Nets, qui a ensuite répondu aux questions sur l’avenir à court et long terme de la franchise. Il a répondu sur ce qui le motive à Brooklyn incluant Kenny Atkinson à la renaissance de la franchise et en a profité pour remercier les fans de leur patience..

« Il n’y aura rien de mieux que de gagner à Brooklyn. Il n’y a rien de comparable d’être capable de transformer une franchise et les fans sont toujours resté avec nous depuis que nous somme là. »

usa-today-9297192.0.jpg

Le GM de 42 ans a déclaré qu’il était en général content de l’off-season des Nets, qui a vu un changement de joueurs beaucoup plus important que ce que les fans imaginaient avec un plus grand nombre de choix de draft et de vétérans dans le roster. Il a aussi dit qu’il était particulièrement fier de la capacité de son staff à s’adapter à tous les scénarios.

Il n’a néanmoins pas abordé le sujet des cibles pour la free agency 2019 ou s’il souhaitait même améliorer l’équipe via ces free agents l’année prochaine. Il a surtout souligné l’importance de gagner en tant qu’outil de recrutement. Gagner plus de matchs cette année est selon lui « très important » en vue de la prochaine free agency.

« Si les Nets ne montrent pas cette envie de victoires, cela peut être utilisé contre nous. Vous ne verrez jamais une culture de la défaite ici. »

Il a ensuite parlé des outils de recrutement comme le HSS Training Center.

«Quand vous le voyez pour la première fois, c’est certainement accrocheur et ne peut être reproduit nulle part. »Les agents veulent voir leurs joueurs avec notre staff, et notamment notre performance team. Ils voient les corps des joueurs changer, leurs capacités augmentées. »

Plus précisément, il a parlé du développement de Joe Harris et de Spencer Dinwiddie.

« Harris aurait probablement pu aller ailleurs pour plus d’argent, mais il voulait rester à Brooklyn. Joe incarne ce que nous voulons être ici. »

Marks dit que performance team a joué un rôle crucial dans le développement de Dinwiddie. Spencer avait des «intangibles» qui le démarquaient par sa taille, sa vitesse, sa capacité athlétique mais au final : « Il s’est mis au travail » et cela a payé avec une excellente saison.

Il a également dit que les joueurs font de gros efforts, en citant d’abord Caris LeVert et Jarrett Allen, et en ajoutant que le centre d’entrainement est ouvert 24h/24 et que de nombreux joueurs se présentent tard pour travailler. Quant à D’Angelo Russell, Marks a dit que le meneur a travaillé extrêmement dur sur sa santé et son corps lors de cette off-season. Ed Davis s’entraine aussi à Brooklyn depuis qu’il a signé avec les Nets et DeMarre Carroll a repris depuis mai après à peine 3 semaines de coupure.

« Il n’y a pas un joueur qui est le visage de la franchise ici, aucun des gars que nous avons.. Pour nous le basket est un sport d’équipe. Il ne s’agit que de savoir comment nous voulons jouer, et ce qu’on fera pour y arriver. »

Qu’est-ce que Marks voit comme la plus grande amélioration possible cette année ? « Nous aurons maintenant la possibilité de finir les matches rapidement. Les joueurs sont habitués les uns aux autres et connaissent les compétences de leurs coéquipiers. » a soutenu le GM des Nets.

Il a également souligné qu’il n’aura pas peur de faire des affaires au cours de cette saison pour améliorer l’équipe. « Vous ne savez jamais ce que nous pourrions faire cette année », suggérant que Nets pourraient être actifs pendant la saison, qu’il surveillerait les progrès de l’équipe tout au long de l’année.

usa_today_10463601.0.jpg

Interrogé sur ce qui était son succès le plus inattendu depuis sa prise de fonction en 2016, Marks a répondu que les draft de Caris LeVert et Jarrett Allen, que les Nets avaient notés très haut dans leurs possibles choix, étaient ses succès les plus inattendu. Il a notamment parlé du rapide développement de Jarrett Allen :

« Je n’avais pas prévu qu’il serait titulaire en NBA aussi rapidement. »

Le General Manager a terminé sur l’établissement d’une culture à Brooklyn.

« La culture de l’équipe, c’est quelque chose que l’on peut contrôler. On ne peut pas contrôler nos futurs choix de draft, ni même les free agents, mais on peut contrôler ce que nous voulons montrer, en l’occurrence une culture de la gagne. »

Pour le mot de la fin, Marks a répondu à la question sur sa vision des Nets dans 5 ans. Sa réponse ?

« J’espère que la franchise sera compétitive à un haut niveau et qu’elle aura établit une réelle identité ainsi que du travail acharné. »

Source : Nets Daily


Apprenti journaliste fan des Nets depuis 2014, j'ai rejoint l'aventure pour la création du site fin 2015. Rédacteur et chroniqueur avec la vision de jeu de Jason Kidd et le sang-froid de D'Angelo Russell.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici