Dans la nuit du 20 au 21 juin, sur les coups de minuit, le monde de la NBA apprend par Adrian Wojnarowski que les Nets échangent avec les Lakers l’emblématique Brook Lopez et un tour de Draft contre D’Angelo Russell et Timofeï Mozgov. Le coup de tonnerre s’abat sur notre franchise avec un trade que l’on ne sentait par forcément venir, du moins pas comme cela…

Le récap du trade :

  • Les Nets récupèrent :
    • D’Angelo RUSSELL (21,6M$ sur 3 ans, RFA en 2019)
    • Timofeï MOZGOV (48M$ sur 3 ans, UFA en 2020) ;
  • Les Lakers récupèrent :
    • Brook LOPEZ (22,6M$ sur 1 an, UFA en 2018)
    • Le 27e choix de la Draft 2017 (Celtics).

Le journaliste de The Vertical ne parlait tout d’abors que d’une simple hypothèse dans l’un de ses podcasts plus tôt dans la soirée. Une hypothèse devenue réalité quelques heures plus tard.

Il y a forcément de notre côté de la déception d’échanger Brook Lopez, joueur tellement important dans la franchise, meilleur marqueur de l’histoire des Nets et l’un des seuls joueurs NBA récents a avoir été fidèle à sa franchise en passant 9 saisons de tourmente chez les Nets. C’est un garçon qui a énormément apporté dans l’équipe, sur le terrain comme en dehors. On ne l’a jamais entendu se plaindre de la situation des Nets, alors qu’il avait de quoi ! Il n’a jamais demandé à être tradé, préférant jouer pour la franchise qu’il porte dans son cœur. Au delà des qualités du joueurs, c’est réellement l’image de la franchise que les Nets perdent.

Cependant ce trade paraissait inéluctable au vu d’une reconstruction saine pour la franchise, et même si l’on peut être sceptique quand à l’énormissime contrat de Mozgov, la contrepartie peut être une plus value énorme. Les Nets arrivent tout de même à récupérer un numéro de Draft dans l’échange, et donc amener du talent à un effectif qui en manquait. Et même si l’on peut considérer que ces 2 saisons NBA ont été moyennes par rapport à ce que l’on pouvait attendre de lui (14.3 points, 3.5 rebonds et 4 assists de moyenne en carrière), il a la possibilité de prendre un nouveau départ à Brooklyn. Et les Nets semblent être une franchise où D’Lo peut se développer, avec Kenny Atkinson à la baguette qui a largement su développer les rookies cette saison (Caris LeVert et Isaiah Whitehead). Si Russell vient à exploser, les Nets repartiraient gagnants de ce trade et lâcher Lopez aura (malheureusement pour nos cœurs) été une bonne chose. C’est un choix risqué mais qui peut permettre à la franchise de faire un immense bon en avant dans sa quête de reconstruction.

Des questions se posent alors autour de D’Lo la saison prochaine : quel sera son poste (meneur ou arrière) ? S’il vient à jouer meneur, que faire de Jeremy Lin ? Des questions auxquelles nous aurons sûrement des réponses dans les prochaines heures.


2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici